25 mai 2016

Poésie printanière

Un joli printemps, que j'attendais avec impatience. 

Regarder la nature se peindre d'un vert croquant.

Se réjouir de voir mes fleurs pousser et se parer de couleurs pimpantes et joyeuses.

L'immortaliser en photos, pour en profiter plus longtemps.

Voici les plus jolis extraits de mon jardin que je vous offre comme un cadeau de printemps.

Profitez-en!










29 mars 2016

Février, mois du lapin

Cet article aurait aussi pu s'intituler Comment passer ses soirées devant sa télévision sans avoir l'impression de perdre son temps. Février a été un mois assez lent. Ma machine à coudre est restée silencieuse, j'ai peu sorti et j'ai eu envie de cocooning à temps plein. Mon divan était terriblement attrayant et j'y ai passé la plupart de mes soirées, à écouter des séries et des vieux films. Mais, considérant que j'ai toujours l'impression de perdre mon temps libre si précieux quand je le passe devant la télévision, j'ai occupé mes mains et appris de nouvelles techniques de crochet par la même occasion.

Laine : Bernat handicrafter Coton, achetée au Walmart.

J'ai, dans ma collection de livres, le bouquin Tendre crochet de Tournicote... à cloche-pied. Il y a longtemps que j'avais envie de tester un des personnages au crochet, et l'occasion était belle pour m'y consacrer. (D'ailleurs, pendant que j'y pense, l'auteure du livre a aussi un  blog tout plein de personnages aux bouilles bien sympathiques. Allez y faire un tour, vous verrez!) 

Pour moi qui considère le crochet comme ma bête noire, j'avais certaines appréhensions mais le livre est très bien fait, les explications y sont très claires et finalement le tout est d'une simplicité désarmante. Il suffit de savoir compter, car chacun des rangs a un nombre précis de mailles à crocheter et c'est important d'en avoir exactement le bon nombre pour un résultat harmonieux. Et je parle en connaissance de cause, ayant eu au départ la paresse de ne pas défaire quelques mailles en trop et de me dire que ça ne paraîtrait pas au final... Je vous confirme que des mailles en trop dans des jambes de lapin, ça donne une jambe de lapin et un cuissot de dindon. 

Voici donc la bête sous toutes ses coutures.

Poil de poitrine brodé à la main avec une aiguille à laine, une fois le corps finalisé

Deux jambes de lapin, pareilles pareilles!

Les grandes oreilles

Pose mannequin pour un lapin coquin


Arrière du bonnet à oreilles

Lapin sans son bonnet.  Pas un poil sur le caillou. Et je me questionne... Est-il maintenant sourd?

Ah! Voilà! C'est mieux!
Le lapin coquin a vite été adopté par mon garçon et répond maintenant au doux nom de Bobette, tel que l'a baptisé lui-même Petit Biscuit. Et, le soir, lorsqu'il ne veut pas dormir, mon fils enlève le bonnet de son lapin et on entend ensuite inévitablement: Mamannnnn? Bobette a enlevé ses oreilles, peux-tu venir les remettreeeee? (Note à moi-même: Coudre le bonnet à la tête du lapin la prochaine fois... )

28 mars 2016

Lapins de Pâques

Voici un tout petit peu de fait-main pour célébrer Pâques.

Tout d'abord, il y a une rondelle de bois, peinte avec de la peinture à tableau et décorée de petits lapins à la craie. (La rondelle vient de la même série que j'avais préparée pour ma couronne de Noël, alors c'est tout simplement le dessin qui fait la différence.)


Recevant 18 personnes à déjeuner le samedi de Pâques, les tables étaient chargées de vaisselle et d'ustensiles, mais cette petite rondelle, posée sur une serviette en papier dans chaque assiette, apportait une petite touche festive à l'ensemble.


Pis, le matin de Pâques, mon Petit-Biscuit a eu la surprise d'une autre bricole fait-main, c'est-à-dire un lapin fabriqué de deux pompons, avec des oreilles et un nez en feutrine, et que j'avais posé sur un plateau de mousse, d'où il surveillait des oeufs en chocolat.


J'ai aimé ces projets de petite envergure, qui m'ont permis de bricoler un peu, parmi toutes mes autres occupations du congé de Pâques.

23 déc. 2015

Projet Noël 2015 :: Couronnes

J'ai reçu un message facebook il y a quelques jours, avec une photo d'une jolie couronne de pin naturel dedans. 
J'ai aimé, j'ai demandé des détails et j'ai décidé de copier le concept.

J'ai une petite forêt près de chez moi. J'aurais pu aller y récolter des branches naturelles moi aussi et faire une jolie couronne qui sent bon, mais mon coeur sensible a refusé de blesser un sapin vivant pour bricoler. De toute façon, il y avait une vieille guirlande de faux sapin dans mon sous-sol qui attendait sagement que je lui trouve une nouvelle vie alors je l'ai récupérée. 

Finalement, le résultat n'a plus rien à voir avec l'image qui m'a soufflé l'idée, mais c'est tant mieux!

J'ai utilisé 2 cintres à vêtements que j'ai étirés et arrondis avec des pinces pour fabriquer les couronnes  et j'ai enroulé la guirlande de sapin tout autour.

Ensuite, Petit Biscuit et moi avons utilisé notre créativité pour décorer notre couronne à notre image.

D'abord, la mienne, avec des branches de fruits rouges, des boutons et des rondelles de bois peintes en noir avec de la peinture à tableau et dessinées à la craie.




Ensuite, celle de Petit Biscuit, la (et je cite) couronne-piste.
Il a lui-même choisi les boutons, les cocottes  et tous les autres items et la position de chacun sur la couronne. Les cure-pipes la traversant sont en fait une piste de course pour les autos qui veulent traverser sans tomber. Pratique, n'est-ce pas?




Vanille est bien fière du beau travail de son petit garçon!

20 déc. 2015

Projet Noël 2015 :: Emballage

Après avoir fabriqué nos propres papiers d'emballage, Petit Biscuit et moi les avons utilisés pour emballer nos cadeaux et nous avons récupéré quelques bouts de laine, ruban et décorations pour y mettre la touche finale.





Une fois tous les cadeaux terminés et disposés autour du sapin, Petit Biscuit m'a questionné... «Maman, pourquoi on a déjà plein de cadeaux si c'est le père Noël qui les apporte?»

Euh...

16 déc. 2015

Projet Noël 2015 :: Fabriquer du papier d'emballage

De la peinture, des éponges, des grands morceaux de papier (récupérés d'emballages de meubles Ikea), une patate, une carotte, un rouleau de papier toilette et des crayons plomb, c'est tout ce qu'il vous faut pour vous bricoler du beau papier d'emballage maison.

Vous pouvez maintenant vous amuser à répéter des formes à intervalle régulier,


ou mélanger deux motifs différents,


ou y aller de façon plus instinctive et mélanger diverses techniques,


pour obtenir un effet tout aussi intéressant.


C'est tout. On laisse sécher et c'est prêt!

13 déc. 2015

Projet Noël 2015 :: Trois chaussettes et un sac de riz

Je vous présente Germaine, Charles et monsieur Bouton.
De gauche à droite, toute la famille (Germaine, Charles et monsieur Bouton)

Germaine est née un jeudi, sur l'heure du diner au bureau. Pendant que tout le monde dinait, ma collègue et moi étions comme deux enfants et suivions pas à pas la marche à suivre pour réaliser chacune un bonhomme de neige avec une chaussette blanche remplie de riz. (Pour consulter le tutoriel, c'est ici!) De mon côté, j'ai réalisé Germaine, qui est assez semblable au tutoriel, mis à part les couleurs de ses accessoires.

C'était tellement mignon et simple comme projet que ça n'a pas tardé. Le vendredi midi suivant, Charles était né. Avec son noeud papillon et ses culottes à bretelles, il était prêt pour une sortie en tête à tête avec sa Germaine.

Puis comme Germaine et Charles se sont aimés au premier coup d'oeil, dès le samedi, leur fils naissait lui aussi. Petit Biscuit et moi avons fabriqué celui-ci ensemble et c'est lui tout seul qui l'a rempli de riz et qui a choisi tous les boutons pour le décorer (et qui m'a indiqué spécifiquement l'endroit exact où il fallait les coller).

Une jolie petite famille, non?!